Infos pratiques

Etre propriétaire d'un cheval/poney - Les obligations légales


Etre propriétaire ou détenteur de chevaux/poneys/ânes necéssite une attention particulière que ce soit au niveau administratif/juridique ou au niveau des soins à lui apporter au quotidien. Voici quelques éléments qui vous aideront à gérer l'administratif en toute connaissance de cause : Au niveau administratif, un cheval/poney/âne doit :

- avoir un carnet d'identification SIRE (Haras Nationaux)
- Une carte de propriété à jour (IFCE)

- être pucé et avoir un numéro de transpondeur


- être vacciné contre le Tétanos, la Grippe EquineRhino-pneumonie et Rage non obligatoire mais recommandée selon les départements


- être vermifugé régulièrement (méthode naturelle ou chimique en alternance)


- Intervention d'un dentiste équin tous les ans


Selon son rythme de travail et son activité, vous pouvez être amené à faire intervenir un ostéopathe, l'idéal est qu'il soit également de formation vétérinaire mais il n'y en a pas beaucoup..


   Réseau d'Alerte RESPE

- Une déclaration du lieu de détention de chevaux est à envoyer à l'IFCE et à mettre à jour en cas de changement (surtout pour bénéficier des alertes RESPE en cas d'épidémie)



- Déclarer un Vétérinaire Sanitaire RéférentObligatoire pour tout détenteur de 3 équidés ou plus.Tout détenteur doit déclarer un vétérinaire sanitaire pour chaque lieu de détention dont il est responsable accueillant 3 équidés ou plus auprès de la direction départementale en charge de la protection des populations ( http://www.sarthe.gouv.fr/direction-departementale-de-la-protection-des-a1621.html dont dépend son lieu de détention.



Un arrêté ministériel (sept 2018) intègre les équidés à la liste des espèces concernées par la visite sanitaire obligatoire (déjà le cas pour les ovins, caprins et bovins).

Le but de sensibiliser les détenteurs d’équidés à des notions sanitaires d’importance pour la filière équine (biosécurité, maladies réglementées, bien-être animal).
Cette visite annuelle est gratuite et prise en charge par l’Etat. Un RDV est à définir avec votre vétérinaire référent, une thématique différente est retenue chaque année.
C'est une très bonne occasion pour échanger et améliorer nos pratiques, le vétérinaire est là pour conseiller.

(sources infos IFCE, Equipedia, Equiressources et sites Vétérinaires)